• PP Danzin

Le Temps des feux de camp

Où est le temps des feux de camp, Des voix qui volaient vers la lune Sur des guitares de fortune, Des clarinettes des Balkans Sur les carnets, les diapasons, Suffisait de passer le pont On chantait Brassens, ses croquants,

Aux temps heureux des feux de camp


Où est le temps des feux de camp, De nos cœurs mêlés dans la nuit Et les chansons de Moustaki Qu'on murmurait près du volcan Sans la nommer, j'en ai encore, Le cœur brûlant et puis le corps Qui ressent plus fort le piquant Des temps heureux des feux de camp

Où est le temps des feux de camp, Des djembés et des rondes folles Quand on oubliait les paroles, Le feu les soufflait en craquant En chœurs on se faisait l'amour, La javanaise de Gainsbourg Ferré nous montait à la tête, L'amour ça s'prend et puis ça s'jette

Où est le temps des feux de camp, Et des baisers de l'insouciance On chantait Brel et son Enfance, Jean des Collines en prédicant Barbara, Graeme ou Nino, Boris, Bobby, le gars Mano Les Bidonvilles de Nougaro, Leprest et son sacré Coco...

Où est le temps des feux de camp, De nos jeunesses enfumées Du patchouli qui parfumait Nos rêves joyeux délinquants Et les câlins sans lendemain Des amants décemment humains On était libre et pratiquant, Aux temps heureux des feux de camp... Où est le temps des feux de camp



1 vue

© 2016 par Cie Le Buste. avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now